<< retour 
 
Un défaut caché de l’installation de chauffage est à l’origine de l’échappement de gaz de combustion à l’Espace de Vie Enfantine le 3 décembre 2015. Les pompiers n’avaient pas décelé de monoxyde de carbone après qu’ils aient été appelés sur place, mais la Brigade sanitaire cantonale avait, par mesure de précaution, décidé d’un contrôle médical général, qui a confirmé l’absence de risque. Ce fut ainsi une journée très difficile pour toutes les personnes concernées, les parents en particulier, et la Mairie remercie sincèrement tous les intervenants. La réfection de l’installation a eu lieu sur la base du rapport d’un ingénieur sécurité spécialisé, et la période des vacances de Noël a été mise à profit pour effectuer les tests nécessaires, qui ont été parfaitement concluants. Les autorités cantonales et le ramoneur officiel ont ainsi pu délivrer toutes les attestations de conformité et d’exploitation nécessaires, en particulier le Service cantonal d’autorisation et de surveillance de l’accueil de jour de l’Office de l’enfance et de la jeunesse. La Ville regrette cet évènement et s’en excuse. Elle a immédiatement fait valoir ses droits contre les entreprises concernées, le défaut n’ayant pas été décelable pour les usagers et la maintenance. Sur la base de cette expérience, des contrôles spécifiques sont prévus sur d’autres sites communaux, afin de prévenir tout nouveau sinistre.