123
<< retour 
 
7 jun 2012
Canicule mieux vaut prévenir !
Canicule mieux vaut prévenir ! Recomman- dations
en cas de fortes chaleurs

Comme chaque année depuis 2003, pendant la période de veille saisonnière, du 1er juin au 31 août, le Service de la santé publique est en contact permanent avec MétéoSuisse qui peut émettre un avis canicule.
Pour rappel, une canicule, ou vague de chaleur est caractérisée par des températures anormalement élevées, liées à un réchauffement important d'un vaste territoire, durant plusieurs jours ou semaines.

En Suisse un avis canicule est émis lorsque l'on prévoit au moins 3 jours consécutifs avec un Indice de chaleur supérieur ou égal à 90°F. Cet indice tient compte des températures maximales et du taux d'humidité. Dans nos régions, cet indice de chaleur correspond à une température maximale d'environ 34°C. Des facteurs aggravants, comme des températures nocturnes anormalement élevées, sont aussi pris en compte.

Il est important de rappeler certaines mesures qui permettent de mieux supporter la haute chaleur. Les enfants en bas âge, incapables d'exprimer leur soif, et les personnes âgées qui ne ressentent plus le besoin de boire sont les plus à risque de souffrir des effets de la chaleur sur l'organisme.

Pour prévenir les effets délétères de l'augmentation de la température extérieure, il convient d'une part de limiter l'entrée de la chaleur dans les logements et d'autre part de lutter contre la déshydratation :
  • Ouvrez les fenêtres, si les conditions de sécurité le permettent, la nuit ou lorsqu'il fait le plus frais le matin. Refermez ces fenêtres et baissez les stores ou les volets pendant la journée.
  • Éteignez tous les consommateurs d'énergie non utilisés (lampes, ordinateurs et imprimantes).
  • Ayez soin de porter des vêtements légers et amples.
  • Rafraichissez-vous régulièrement au moyen de serviettes humides ou de douches froides.
  • Buvez régulièrement ! Toutes les heures un verre d'eau à partir de 70 ans. L'eau est le meilleur produit hydratant. En cas de transpiration intense, s'accompagnant d'une perte de sel dans la sueur, l'eau peut être remplacée par une boisson pour sportif. Une bonne hydratation se mesure au maintien d'une production d'urine suffisante (plus de deux mictions par jour). Si vous bénéficiez d'un traitement diurétique, prenez contact avec votre médecin traitant afin de discuter d'un ajustement éventuel de ce médicament.
  • Pensez aux autres : n'hésitez pas à prendre des nouvelles des personnes qui vivent isolées dans votre immeuble.

Pour les règles à observer par temps de canicule, consultez les sites indiqués : ainsi que les visuels ci-dessous qui vous aideront à mieux réagir en cas de canicule, pour vous-même, pour vos proches et pour les isolés. Bonne lecture !
Vous pouvez aussi afficher ces documents !

Pour tout complément d'information :  Jacques-André Romand - médecin cantonal - Direction générale de la santé - DARES - tél. +41 (22) 546 50 04