<< retour 
 

La transformation de la route de Suisse va permettre de pacifier le trafic automobile au cœur de Versoix, d’aménager des pistes cyclables confortables et des espaces de qualité pour les piétons. Par ces multiples qualités, ce projet représente parfaitement l’esprit de la Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée que l’Etat de Genève commence progressivement à mettre en œuvre.

Rappel des faits: à l’automne 2014, le Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA) a organisé les Etats généraux des transports qui ont vu près de 12’000 personnes répondre au questionnaire qui leur était soumis. La grande majorité s’est prononcée en faveur d’une priorisation différenciée des modes de transport à l’hyper-centre, dans les centres urbains et en périphérie. Sur cette base, le DETA a soumis un projet de loi au Conseil d’Etat, qui l’a approuvé et transmis au Grand Conseil.

C’est ce texte qui a servi de base au contre-projet que les députés ont opposé à l’initiative des Verts «Pour des transports publics plus rapides» le 6 juin 2016. Le résultat fut sans appel: près de 68% des Genevois se sont prononcés en faveur de la Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée, qui prévoit notamment que le trafic pendulaire traversant les localités soit pacifié, comme ce sera donc bientôt le cas à Versoix.

INFO-SERVICE DU DÉPARTEMENT DE L’ENVIRONNEMENT,
DES TRANSPORTS ET DE L’AGRICULTURE (DETA)
TÉL. 022 546 76 00
WWW.GE.CH/INFOMOBILITE